Un club de Business Angels créé par des entrepreneurs et dirigeants d’entreprises, paritaire, intergénérationnel et aux compétences « métiers » diversifiées.

Lyon, le 19 octobre 2018

Holnest, le family Office de Jean-Michel Aulas, annonce aujourd’hui le lancement du Club Holnest, une initiative inédite qui a pour objectif de financer les startups et de les accompagner avec une expertise dédiée dans les domaines d’activité qu’elles souhaitent adresser. Sous l’égide de Holnest, le Club rassemble 25 membres, issus de secteurs d’activités différents, et qui ont tous une très forte expérience en termes de création et de développement d’entreprises, de management et de transformation digitale dans les domaines principaux de l’économie française.

 

La mission principale : répondre aux enjeux des startup du digital

Dans un contexte très dynamique en termes de création de start up, mais qui continue à être marqué par la problématique de croissance et de pérennisation de l’activité, le Club Holnest souhaite être un acteur différenciant et dynamique pour soutenir les start up confrontées à trois enjeux clés.

1er enjeu, la connaissance métier : l’enjeu d’une startup n’est pas seulement de maîtriser les prérequis du monde digital et des nouveaux business models, mais aussi d’avoir une connaissance approfondie du secteur d’activité qu’elle adresse. Avec le Club Holnest, les entrepreneurs et entrepreneuses seront accompagnés par un expert, membre du Club, spécialiste de leur métier et/ou de leur secteur d’activité.

2ème enjeu, la capacité à « manager » : une startup, c’est avant tout une entreprise. L’avènement d’Internet et de la digitalisation de l’économie n’a, en réalité, pas modifié les fondamentaux d’un développement réussi d’une entreprise : un produit/service innovant qui rencontre un marché, des méthodes de commercialisation adaptées, le développement à l’international, le management des talents, un business model pérenne et innovant. Les membres du Club Holnest sont toutes et tous des entrepreneurs et dirigeants d’entreprises qui ont l’expérience du management et de la mise en œuvre de nouveaux business models.

3ème enjeu, « émerger pour durer » : Force est de constater que la phase de foisonnement de l’entrepreneuriat en France a créé une dynamique remarquable de créations d’entreprises, notamment dans le monde du digital. Mais le constat doit aussi être fait que ce foisonnement n’a pas conduit, à ce jour, à l’émergence, en nombre significatif, de véritables leaders qui ont su passer du stade de startup, à celui de PME et/ou d’ETI, en France et à l’international. C’est tout l’enjeu de la scalabilité qui implique, non seulement des apports financiers importants, mais aussi une structuration de la démarche d’entreprise. Le Club Holnest apporte cette expérience de management d’entreprises dans ces phases de « scaleup » qui sont les plus difficiles à implémenter, tant elles exigent de sortir du stade de l’innovation pour entrer de plain-pied dans l’industrialisation de l’activité.

 

Un focus sur les startup BtoB/BtoBtoC

Le Club Holnest concentrera principalement son action et ses investissements dans les modèles BtoB/BtoBtoC, notamment dans les secteurs suivants : DeepTech, FinTech, PropTech et RealEstech, Manufacturing, Transports/Logistique, MedTech, FoodTech/AgTech. En effet, c’est dans ces secteurs majeurs de l’économie française, à fort besoin de digitalisation, que le Club voit un vrai potentiel pour des startup innovantes et « digital natives ».

Accompagner dans la phase Seed, mais assurer aussi une continuité dans les étapes de capital investissement

Une startup qui réussit se trouve rapidement confrontée à la nécessité de renforcer de façon significative ses moyens financiers. Cette étape marque souvent une rupture, les premiers actionnaires n’étant souvent pas en capacité d’accompagner les startup, compte tenu des montants des levées de fonds nécessaires à ce stade de développement.

Le Club Holnest compte parmi ses membres des acteurs, principalement Family Office, en capacité de suivre les startup qui auront été accompagnées par le Club dans la phase Seed, assurant ainsi une forme de continuité dans les relations entre startup et actionnaires.